Home
Weitzel - Tondeuses Service SàRL

Jardin anglais
Entreprise
Matériels
Services
Recyclage
Autour du jardin
Liens
Contact

Jardin à la française
Jardin anglais
Jardin japonais
 
« … Le jardin anglais invite la nature dans toute sa diversité et sa luxuriance… »  
 
Jardin anglais

Jusqu'au début du XVIIIème siècle, les jardins d'Angleterre sont totalement influencés par les canons de l'esthétique continentaux. Charles Bridgeman et William Kent furent les premiers à se séparer des « règles » édictées en France et en Italie. Ils codifièrent une nouvelle approche du jardin qui allait devenir plus tard le jardin anglais.

Contrairement à d'autres types de jardin, le jardin anglais devait se caractériser par une disparition des éléments de séparation (haies, murs…) qui bloquaient les perspectives ou encore « enfermaient les propriétaires dans leurs terres ». Ces séparations furent remplacées par l'apparition de fossés qui permettaient de dégager la vue tout en créant des séparations pour le bétail.

Le deuxième élément fondamental du jardin anglais fut la construction, en son sein, de ponts, de temples mais aussi le creusement de petits lacs. Il s'agissait au départ d'illustrer l'univers fantasmatique des vers de Milton ou de Thomson. Le jardin devenait alors une partie indissociable de l'imaginaire et de la culture britanniques.

A l'opposé des jardins français plutôt « cartésiens », le jardin anglais rompt avec les allées rectilignes et l'organisation du jardin à la française. Il propose des chemins sinueux et des ruisseaux libérés de toutes contraintes… La nature semble reprendre ses droits.

Près de Buckingham, le jardin de Stowe, propriété de Lord Cobham, est certainement le plus en phase avec les canons du jardin anglais.

 

Top